Le quartier Confluence à Lyon

Le quartier Confluence à Lyon

A l’endroit où le Rhône rencontre la Saône se trouve un des quartiers les plus dynamiques de France. Le quartier de La Confluence, à l’extrémité sud de la presqu’île qui héberge l’une des parties les plus importantes du centre historique de la métropole lyonnaise, fait l’objet de nombreux aménagements depuis le début du nouveau millénaire.

Une histoire récente

Structurée autour du cours Charlemagne, cette importante partie du 2è arrondissement lyonnais a, jusqu’à tout récemment, été vouée aux activités portuaires et industrielles, à cause notamment de sa situation. Le site est sorti de terre au XVIIIè siècle, lors d’importants travaux entamés par Antoine-Michel Perrache, ingénieur qui marque Lyon de son empreinte.

confluence

Ce n’est qu’au milieu des années 1990 que Raymond Barre, alors maire de la ville, lance le gigantesque projet Confluence, qui vise à redonner vie au quartier et à l’intégrer dans l’espace urbain lyonnais.

Le Projet Confluence, une révolution à l’échelle d’un quartier entier

Lancé il y a près de 20 ans, cette impressionnante opération de réhabilitation touche à toutes les composantes du maillage urbain (culture, logement, transport, urbanisme, etc…). Dans une optique architecturale résolument moderne et se voulant environnementalement irréprochable, des bâtiments résidentiels sont construits, le journal Le Progrès et le Conseil régional de Rhône-Alpes érigent leur nouveau siège, le port de plaisance est réaménagé, un immense centre commercial et le Musée des Confluences sont bâtis.

Ce dernier, qui se voudra être un carrefour de la découverte des sciences et de la technique, ouvrira ses portes début 2014. Plus de 500 000 visiteurs annuels sont espérés.

Comment se rendre à Confluence ?

Très bien desservi par les transports publics de la ville, le quartier est accessible par différents moyens.

Trois stations de la ligne 1 de tramway y sont situées : Suchet, Sainte-Blandine et Hôtel de Région-Montrochet. Cette ligne permet de rejoindre rapidement la gare Perrache et le réseau TER et Grandes Lignes de la SNCF.

Début 2014 sera mis en service un prolongement de la ligne, qui desservira alors le nouveau Musée des Confluences et offrira une connexion directe avec le métro B à la station Debourg, sur l’autre rive du Rhône.

Les lignes de bus TCL 18, 63 et S1 desservent également La Confluence, ainsi que les lignes départementales 101, 105, 125 et 185.

Des détails supplémentaires sur leur site : http://www.confluence.fr/W/do/centre/accueil

Laisser un commentaire